Rives de la Bénoué

Semaine nationale de la Jeunesse dans le Nord

 

Semaine nationale de la Jeunesse dans le Nord

 

M Gambo Haman retrace l’histoire de la réunification aux jeunes de Lagdo

 

Le Gouverneur de la Région du Nord El hadj GAMBO HAMAN a procédé au lancement de la semaine de la jeunesse dans la région dans le chef lieu de l’arrondissement de Lagdo. Occasion de communier avec la jeunesse et surtout de donner une consistance  à la réunification aux jeunes  et les interpelés à plus de conscience et d’abnégation au travail.

A tout Seigneur, tout honneur ! C’est sont les plus petits de l’Ecole Publique Groupe I de Lagdo qui ont émerveillé le public venu nombreux au lancement de la 45ème édition de la semaine de la jeunesse placée sous le thème « Jeunesse et consolidation des acquis de la réunification du Cameroun » A travers chants et récital, ces jeunes ont démontré aux publics la maîtrise qu’ils ont de leur pays et des hommes qui les encadrent jusqu’au plus haut niveau.

Dans son discours de bienvenue, le Maire MAHAMA ABAKAÏ est revenu sur quelques doléances des jeunes dont les plus urgentes sont l’érection de certains CES en Lycées, la création des Centres Multiformes de Formation des jeunes, l’accroissement de financement des jeunes non scolarisés et le renforcement des effectifs e personnels qualifiés dans les établissements du primaire et du secondaire.

Le Gouverneur de la Région du Nord, Elhadj GAMBO HAMAN, dans  son discours de lancement de cette semaine dédiée aux jeunes, a revisité l’histoire de notre pays et particulièrement l’étape de la réunification pour faire comprendre à ces jeunes tous les acquis de cette réunifications qu’ils sont appelés à préserver à savoir, la volonté d’unité et un fort désir de vivre ensemble. Le Cameroun, a relevé le Gouverneur de la Région du Nord,  a cette particularité celle d’avoir une richesse inestimable, celle d’une triple culture à savoir : la culture africaine, la culture française et la culture britannique. Il s’agit là d’une exclusivité mondiale.

S‘adressant particulièrement aux jeunes, M. GAMBO HAMAN a demandé à ces derniers de ne pas profiter de cette semaine pour se lancer dans certaines déviances. En outre, a-t-il ajouté, la place du jeune n’est pas sur une moto ou au bord de la route vendant le carburant frelaté ou plus grave, un plateau à la tête à la merci des déviances de toute sorte. La place d’un jeune c’est à l’école pendant la période scolaire.

 

Essiakou Elhadj Saliou

 



17/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres