Rives de la Bénoué

LUTTE CONTRE LE PALUDISME DANS LE NORD.

LUTTE CONTRE LE PALUDISME DANS LE NORD. Lancement de la Campagne de Distribution de 799 859 Moustiquaires Imprégnées de Longue Durée d’Action (MILDA) 15 994 ballots contenants 799 859 MILDA destinées à 12 districts de Santé. Des réunions se sont multipliées pour se rassurer que la distribution des MILDA connaisse le succès afin de tordre le cou au paludisme qui présente un taux inquiétant dans la Région., Le Gouverneur et son état major guidés par le Délégué régional de la santé M. Abdoulaye Yougouda ont rendu une visite dans le magasin où sont stockés les MILDA. A la sortie, le Gouverneur a exprimé ses inquiétudes : « le problème qui se pose et qui nous inquiète est celui de l’utilisation de ces moustiquaires, pour ce qui est de la distribution, les sociétés civiles et relais communautaires s’en chargent » ; a-t-il affirmé. Quelques difficultés ont été énumérées par le Gouverneur relatives à l’enclavement, la distance, les zones marécageuses et montagneuses l’insécurité et les conflits des pouvoirs traditionnels. Un stock consistant pour lutter efficacement contre le paludisme ce qui confirme la volonté des pouvoirs à améliorer la santé des camerounais. « Avec ces moustiquaires le taux de mortalité et de morbidité dû au paludisme va considérablement baisser dans le Nord » a affirmé le Délégué Régional de la Santé, ABDOULAYE YOUGOUDA, tout en faisant remarquer que le paludisme reste un problème de santé publique et que la bataille est loin d’être terminée dans le Nord. le nouveau stock vient compléter les 187 510 MILDA distribuées en 2009. Distribution qui va se dérouler en 10 jours à partir du recensement des ménages, Le Délégué Régional de la Santé, précise « chaque chef de famille recevra un ticket après le dénombrement des ménages sur lequel est indiqué le nombre de moustiquaires destinées pour chaque ménage et il se rendra à un point fixe avec son ticket pour le retrait ». « Le paludisme qui touche près de 20 millions des Camerounais, est la première cause de mortalité et de morbidité » a affirmé, FRITZ DIKOSSO SEME, le Secrétaire Général des Services du Gouverneur lors de la cérémonie du lancement officiel de Distribution. Les conséquences sont inévidentes car selon les chiffres nationaux, 36% sont atteints du paludisme, le taux de mortalité est de 24% et 29% des revenus des ménages sont consacrés au paludisme, la maladie est une entrave au développement socio-économique ; appauvrit des ménages, réduit les possibilités scolaires, provoque les avortements etc., une situation préoccupante pour les pouvoirs publics pour atteindre les OMD. Le Gouvernement multiplie les moyens de lutte en renforçant la capacité des personnels de santé, en créant les relais communautaires, la gratuité du traitement du paludisme pour les moins de 5 ans. Au-delà des efforts déployés par les pouvoirs publics et le fond mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, un effort reste à faire par les populations pour lutter contre la piqure et la multiplication des moustiques, en utilisant les moustiquaires à bon escient, nettoyer les alentours des maisons et éliminer les eaux sales et stagnantes. Le Gouverneur a lancé un appel pour un changement de mentalité : « que ces moustiquaires ne soient pas détournées de leur destination pour la pêche aux poissons et à la vente ; et que les familles ne fuient pas les moustiquaires prétextant qu’il fait chaud à l’intérieur et se laisser piquer par les moustiques. » M. Warda, un chef de ménage confirme qu’il n’a qu’une seule moustiquaire chez lui pour sa femme et le bébé, alors que dans les autres chambres il utilise les insecticides qui lui reviennent chers. En 2010 l’Unité Régional de lutte contre le Paludisme dirigé par le Docteur DJELLE a publié les chiffres suivants. Consultations de 554 153toutes causes confondues ; 249 322 cas de paludisme déclarés. En 2011 ; 191 758 consultations pour 68 897 cas de paludisme simple et grave ont été déclarés. En 2010 sur 2566 décès ; la mortalité est de 1040 pour le palu, soit 40,5 %. Pour le semestre 2011, il y a eu 907 décès pour toutes causes confondues contre 369 décès rien que pour le palu soit 40 ,7%. Des chiffres qui donnent la sueur froide dans le dos pour le paludisme et qui confirment à suffisance que la bataille est loin d’être terminée. La campagne qui démarre a une particularité, celle de la distribution confiée aux organisations civiles et communautaires. Elles procèdent aux dénombrements de chaque ménage et attribuent une moustiquaire pour deux personnes selon le nombre de personne dans le ménage. INTERVIEW Dr. Abdoulaye Yougouda. DELEGUE REGIONAL DE LA SANTE « L’objectif spécifique est de distribuer une moustiquaire à 2 personnes de chaque ménage » Question : Quelles sont Les mesures prises pour que les moustiquaires ne soient pas détournées de leur destination ? Réponse : Les mesures ne sont pas autres que la conscientisation des dirigeants. Si on mettait un policier derrière chaque Camerounais, ce n’est pas évident que la vente ne soit perpétrée. C’est qui doit être fait, c’est la sensibilisation des personnes concernées des risques qu’elles courent en ne pas se protéger contre les piqûres des moustiques. En dehors de la sensibilisation, je ne vois pas une autre mesure efficace pour empêcher la vente et la mauvaise utilisation. Question : Où veut-on arriver avec la gratuité des MILDA? Réponse : L’objectif général est de réduire la morbidité et la mortalité dues au paludisme. L’objectif spécifique est de distribuer une moustiquaire à 2 personnes de chaque ménage. On doit distribuer 799 859 moustiquaires aux populations du Nord. J’en appelle à tous à coopérer pour la bonne distribution, sans agresser les distributeurs. Question : Qu’est-ce qui suivra après la cérémonie de lancement. ? Réponse : Après la cérémonie de lancement, il y aura le dénombrement des ménages pour déterminer le nombre nécessaire des moustiquaires destinées à chaque ménage. Chaque chef de ménage aura un ticket sur lequel sera mentionné le nombre de moustiquaires, et il ira les retirer à un endroit fixe, on ne se promènera pas avec les moustiquaires.


05/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres