Rives de la Bénoué

L’état d’esprit favorable à la réélection du Président Paul Biya

ARRONDISSEMENT DE GAROUA 3e

 

L’état d’esprit favorable à la réélection

 Du Président Paul Biya

 

Le Sous-préfet de cette jeune unité administrative, M. MANOU DIGUIR l’a constaté à l’occasion de sa tournée de prise de contact et de relance socioéconomique effectuée dans les différents villages qui constituent son unité de commandement

Les populations de Garoua 3 s’alignent derrière le Gouvernement du Renouveau et se disent prêtent à montrer leurs preuves aux élections  de 2011 derrière Paul BIYA. Il ne s’agit pas des déclarations démagogiques mais d’une réalité qui a cour et palpable dans l’arrondissement de Garoua 3ème.

La preuve par quatre a été donnée dès l »entame de cette tournée du Sous-préfet MANOU DIGUIR. Groupes de danses, chants patriotiques, pancartes et banderoles, le tout pour appeler le Président Biya à répondre aux préoccupations des populations  qui souhaitent entendre enfin le « oui j’accepte être votre candidat aux prochaines élections présidentielles ». Dans les différents mots de bienvenues et à toutes les étapes, les raisons d’un tel engagement sont relevées. L’Arrondissement de Garoua  3è   né par la volonté du Président Paul Biya de rapprocher davantage l’administration des administrés a également profité de sa sollicitude constante à travers la mise sur pied effective des différents Services publics. Pour le Maire  HAMIDOU LAÏMANI « la création de cette unité administrative est une manifestation significative de la sollicitude constante du chef de l’Etat S. E. Paul Biya à notre égard, à qui nous adressons nos remerciements». « Il y a quelques années encore, Bocklé, chef lieu aujourd’hui de l’arrondissement n’était qu’un village où les populations étaient obligées d’aller à Garoua pour le moindre problème avec toutes les risques d’accident sur la nationale N°1. Aujourd’hui Bocklé est devenu une ville ou un prolongement de la ville de Garoua ». C’est en ces termes que se confie M. DJOUBAÏROU HAMAN, cultivateur à Kismatari venu à la rencontre du Sous-préfet.

Découpé en 12 grandes localités, le chef de terre est allé à la rencontre de ses populations malgré l’Etat des routes. Les populations qui vaquent paisiblement à l’Agriculture, l’Elevage et à la pêche, bien que satisfait de tout ce qui est fait jusque là ont formulé  des doléances. A l’instar des routes, des centres de Santé, l’adduction d’eau, l’électrification, création et équipement en matériel  et personnel des structures de l’éducation. De l’autre côté, le Sous-préfet  a recommandé la vie en paix et exhorté les populations à la protection de l’environnement et au travail. Dans les douze localités où les populations ont été rassemblées, fort est de constater que les militants du RDPC ont pris le devant de la scène en abhorrant le pagne du parti. C’est le  seul  parti politique présent  dans cette tournée.  « C’est une preuve que le RDPC fonctionne normalement dans l’Arrondissement de Garoua III » a dit ALADJI MAMOUDOU, une élite. Pendant les 12 rassemblements, les responsables du  RDPC ont porté à l’intention des militants, le lancement d’un tournoi de football pendant les vacances 2011 pour les jeunes. Nouvel arrondissement avec une population homogène, cette unité administrative a bénéficié des grandes structures comme le Laboratoire National Vétérinaire (LANAVET) de Bocklé, de l’IRAD, du MIPROMALO qui font la fierté de l’Arrondissement.

ABDOU Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réactions

ARDO SAÏDOU

Chef de 3e degré de la localité de Badoudi situé sur la rive gauche dela Bénoué.  Très aguerri en matière de mobilisation, a impressionné le Sous-préfet MANOU DIGUIR

 «  Je profite de cette visite pour dire merci à Paul Biya d’avoir pensé à nous, pour le soutenir dans ses actions, nous nous sommes massivement inscrits sur les listes électorales, pour plébisciter le chef de l’Etat. Ceci a été facilité par la gratuité de la CNI par exemple dans ma localité, plus de 80% de la population en âge de voter sont inscrites et nous parachevons le reste dans les jours à venir. Que le président se rassure, nous lui réservons un vote à 100% à Badoudi. Le Gouvernement du Renouveau doit aller de l’avant et ainsi nous aurons le CETIC, des centres de santé intégré, de l’eau potable, l’Electrification etc. dans ma localité à Badoudi, car le RDPC est le seul parti qui rassure. Nous, à Badoudi avons choisi le parti qui gagne. »

ALIM LAÏMANI,

Le Lawane de Bocklé

Avec notre Sous-préfet qui est un homme pétri d’expériences ,l’Arrondissement de Garoua 3e va connaître un coup d’accélérateur pour son développement ; le message qu’il véhicule rassure les populations pour la paix et mieux être. Tous mes administrés ont bien compris le message de MAMOU DIGUIR ce qui ouvre la voie aux inscriptions sur la listes électorales pour un vote paisible en octobre 2011 derrière Paul Biya.

HAMIDOU LAÏMANI,

Maire dela Communede Garoua IIIe

A DENGUI, nous sommes accueillis par les militants du RDPC.A KISMATARI, l’hymne est exécuté par les militants OJRDPC. Dans toutes les localités où nous sommes passés, les mots de bienvenue sont toujours bouclés par « Nous soutenons  la politique des grandes ambitions à l’élection de 2011, nous promettons un excellent résultat aux élections derrière le RDPC » a dit le Ardo de Babla, Mr KOULAGNA. A Djamboutou le mot de bienvenue de Ardo Bobo Djidjiwa, se termine par. « Nous promettons un vote à 100% au Président Paul BIYA ». Vous comprenez que partout ou nous sommes passés, le constat est clair c’est le RDPC, comme résultante,la Mairie de Garoua IIIe est RDPC.

NANOU DIGUIR

 Administrateur principal, Sous-préfet de l’arrondissement de Garoua 3.

 Je suis un serviteur de l’Etat. Le Président Paul Biya m’a muté ici pour accompagner les agriculteurs au champ, les éleveurs pour paître leurs troupeaux. J’irai au bureau si nécessaire pour signer les papiers, si oui ma place c’est avec les populations. Je dois m’assurer que les institutions de la République sont respectées. Je suis celui que BIYA a envoyé pour veiller à la paix, pour protéger l’environnement, pour stopper le désordre social, la pratique de la sorcellerie sous toutes ses formes, je dois m’assurer que les populations fréquentent les Centres de Santé, qu’elles sont inscrites sur les listes électorales, que les enfants sont envoyés à l’école, que les animaux sont  vaccinés. Pour ce qui concerne les doléances, j’ai invité les populations à faire confiance à l’Etat qui ne peut pas faire tout au même moment. Il y a le besoin de l’électrification rurale, les Ecoles, CES, CETIC, les salles de classe, les tables bancs, les routes, les centres de santé, forages, le personnel qualifié. J’ai par ailleurs recommandé aux populations de prendre le devant en créant des comités  de développement et le gouvernement leur viendra en appui.

 

Propos recueillis par ABDOU Pierre

 



09/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres