Rives de la Bénoué

Le FNE compte ouvrir l’Agence Nord bientôt.

TIC ET PERSPECTIVE D’EMPLOI DANS LE NORD.

 

Le FNE compte ouvrir l’Agence Nord bientôt.

 

La bonne nouvelle a été révélée à l’occasion d’un séminaire sur l’emploi et particulièrement dans le domaine des TIC organisé récemment à Garoua.

 

Ce séminaire a regroupé autour du FNE, des cadres et chefs d’entreprises et société de la place dont le but est de tracer les fondations des grands chantiers annoncés par le Chef de l’Etat à travers la lutte contre le chômage et la pauvreté. Face aux opérateurs qui font dans la télécommunication, les participants ont été édifiés dans le domaine des TIC et ont obtenu des recettes visant la création d’emploi, la résorption du chômage et surtout la réduction du taux de pauvreté. En visitant le secteur TIC dans les différents exposés, les débats ont été orientés sur les problèmes que rencontre ce domaine qui recrute pourtant dans toutes les classes et les âges. A titre d’exemple, les call-box, le cyber ; les centres de formation et les agences de télécommunication ont été mis en exergue. Et face à la prolifération de ces métiers les participants ont relevé la nécessite d’une restructuration du secteur. « Le chômage et la lutte contre la pauvreté, c’est la problématique de l’heure au quelle il faut rechercher des solutions possibles dans les TIC » a affirmé HAMADOU AYOUBA, Directeur Adjoint du FNE Extrême-Nord. MOHAMADOU DAIROU, Chef de secteur de transmission terrestre à Camtel Nord relève pour sa part que les perspectives d’emploi avec les TIC passent par une formation professionnelle de qualité et la prise de certaines mesures pour la dynamisation du secteur. Et « Pour dynamiser le secteur TIC qui est un secteur informel dépourvu du numéro du contribuable, il faut une gestion rigoureuse des affaires, la formation, le financement et le local sinon il y aura faillite au bout de deux ans » a ajouté M. MOHAMADOU AYOUBA. Les coûts des TIC restent élevés au Cameroun et à Garoua particulièrement où il faut ajouter la pauvreté ambiante des populations, le manque d’électricité dans les campagnes, ce qui limite l’accès au TIC. Et là où le TIC existe, le secteur est confronté aux actes de vandalisme et autres délinquances de toutes sortes. « Pour permettre un accès à tous aux TIC, il faut baisser les prix, organiser et assurer une formation de qualité et libéraliser le secteur » réclame M. MAYOU Emmanuel, Directeur d’un centre de formation en informatique qui fait remarquer qu’il est à 60m du passage de la fibre optique et malheureusement il doit payer trois millions pour être connecté : « je trouve le montant trop élevé pour un Camerounais moyen et je constate que la fibre optique n’est réservée qu’à la haute classe » a-t-il dit. Cependant, M. HAMADOU DAIROU rassure que le branchement n’est pas facturé seulement par rapport à la distance, mais elle prend en compte les domaines privés et la distance avec le point de distribution. Pour le Directeur Adjoint du FNE, c’est clair que le FNE ne créé pas d’emploi, mais est un facilitateur, un carrefour entre les chefs d’entreprises et les chercheurs d’emplois, chacun avec son besoin, pour faciliter l’accès à l’emploi par des conseils aux chercheurs d’emploi et aux employeurs. Pour les prix M. KAPTENE Pierre de la SODECOTON s’en prend à CAMTEL qui selon lui « est une société à capitaux publics, pourquoi ne baisse-t-elle pas les coûts des communications pour tordre le cou aux autres concurrents qui sont à capitaux privés » ?

 

Réaction :

 

MOHAMADOU AYOUBA, Directeur Adjoint FNE. « Ce séminaire sur les TIC et la possibilité d’emploi, est pour nous l’occasion de sensibiliser les uns et les autres et relever que les TIC sont en expansion et n’épargnent aucun secteur d’activité. Le FNE est au centre de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, les TIC, c’est un brassage des secteurs d’emplois. Avec les employeurs, nous échangeons par rapport aux expériences existantes et des difficultés dans le but de les transmettre à la hiérarchie afin de générer des solutions. D’où l’ouverture prochaine d’une agence FNE dans le Nord. Le FNE respecte toujours les contrats qu’il signe avec ses partenaires sur les programmes pairs, facilite les stages académiques pré emploi, les réservations des stages académiques pré emploi dans les entreprises pour les structures formatrices. Et le site internet FNE est accessible à tous pour les informations. »



31/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres