Rives de la Bénoué

LE CIMENT ET LES NORMES

Normes industrielles.

 

Le Ciment sort de l'ornière.

 

Opérateurs économiques du secteur du ciment, entrepreneurs,  particuliers des régions du septentrion et de nombreux médias ont été sensibilisés et édifiés sur la norme camerounaise du ciment à l'occasion de la campagne nationale d'information sur la normalisation et les nouvelles normes du ciment organisée par le comité technique CT 06 du Ministère des mines de l'industrie et du développement technologique.

 

C'est une phase d'éducation sur l'environnement normatif du ciment au Cameroun qui est ainsi déployée et qui pourrait être  suivi en cas de nécessité d'une action répressive une fois la sensibilisation et l'éducation passées. C'est en ces termes que M. MEFIRE MOUMBEKET représentant du Ministre à ces assises entouré des Délégués régionaux du Nord et de l'extrême nord  a donné le ton des travaux de Garoua. Quatre exposés hautement techniques et juridiques ont été livrés tour à tour par M. J.B TCHOFFO  Président du Comité technique CT 06 et M. DENIS PIEDJOU du Ketch, une  entreprise partenaire du Comité technique dans la vulgarisation des normes pour ce qui du ciment à travers la promotion du béton prêt à l'emploi qui est présenté comme une solution idoine et infaillible en la matière. Des différentes interventions, les participants à ce séminaire apprendront beaucoup sur les caractéristiques et la composition de chaque type de ciment que l'on trouve sur le marché Camerounais, toute chose capitale dans le choix en fonction de l'ouvrage à accomplir. Fini donc le concept du ciment à tout faire, place à la norme qui tienne compte aussi bien des caractéristiques  du ciment que de la viabilité de l'ouvrage. Il y va de la sécurité des ouvriers pendant la réalisation et de celle des utilisateurs à qui est destiné l'ouvrage.

Les échanges qui ont suivi les exposés ont permis aux participants de s'interroger sur certaines particularités des Régions du nord, notamment la distance par rapport aux villes de Yaoundé et Douala où sont concentrés les compétences et les matériaux et services d'appoint. Entre autres réponses à ces questions M. PIEDJOU de Kecth a tenu à rassurer les participants sur l'engagement de Ketch à implanter dans un proche avenir les unités de fabrication du béton prêt à l'emploi dans toutes les Régions du Cameroun. Autre interrogation récurrente, c'est celle de savoir si les acteurs de la filière de la Région pourront bénéficier des formations afin d'acquérir d'amples connaissances en matière de normes. M. TCHOFFO a rassuré à ce sujet tout en précisant que ce genre de formation reste tout de même assujetti à une participation pécuniaire des demandeurs. Le comité technique CT 06 qui continue sa randonnée dans l'Adamaoua a dit par la voix de son Président son engagement à revenir dans la Région pour une autre campagne de normalisation des matériaux de construction.

                                                              

 MAI MOTA ADAMOU 



28/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres