Rives de la Bénoué

GAROUA FAIT SA TOILETTE

Communauté urbaine de Garoua

Garoua fait sa toilette

 

La voirie urbaine de Garoua se transforme au jour le jour. Des tronçons de cette ville mythique sont en chantier depuis quelques jours. Des travaux de réfection des routes revêtues qui attirent toutes les curiosités tant cette ville aura passé plusieurs années dans ce qu’on appelait alors « la ville poubelle ». Il s’agit en tout cas des travaux qu’on n’a pas vus depuis longtemps dans la métropole régionale du Nord.

 

Tous les matins, jeunes et vieux manœuvres s’activent sous le regard des contrôleurs et ingénieurs des travaux dans certains axes routiers de la ville. Il se dessine sur le visage de chacun l’ambition de redonner une nouvelle image à la ville. Le ton est donné avec les travaux sur la berge de la Bénoué. Des travaux impressionnants visant à sauver non seulement la route nationale numéro 1 menacée chaque année en saison des pluies, mais aussi et surtout élargir la chaussé et embellir les bords du fleuve Bénoué pour comptabiliser  l’entrée de la ville de Garoua parmi les prochains sites touristiques.

Au cœur de la ville, le tronçon N° 3 qui va du carrefour Wastan au carrefour Bibémiré en passant par le carrefour pompe Moumouni et Garage Bar, les usagers de la route et les riverains ont accueilli avec joies les travaux matérialisés dès le point par la plaque « route barrée ». « Enfin on pense déjà à nous. Avec ces travaux les eaux ne vont plus entrer chez nous » le fait remarquer Abdoulsalam du quartier Wastan. Et effectivement des caniveaux profonds sont refaits pour permettre une bonne circulation des eaux des pluies et mettre fin aux inondations fréquentes dans le quartier en saison pluvieuse. Ici les casses suivront en attendant la pose des bitumes.

Du côté de l’axe boulangerie centrale-avenue des banques, c’est encore un autre chantier qui attire foule des curieux. Une foule qui a soif de voir la ville de Garoua complètement métamorphosée, à commencer par sa voirie urbaine. Et c’est chacun qui jette un regard sur le nouveau Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Garoua et se rappelle surtout des recommandations à lui faites par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. MARAFA HAMIDOU YAYA à l’occasion de son installation comme le tout premier magistrat de la Communauté. Les uns et les autres s’accordent à dire qu’il a des ambitions pour la ville de Garoua.

 Pour ces travaux qui ont déjà commencé ces derniers temps à Garoua, il faut relever qu’ils sont financés par les Fonds routiers et le budget investissement public du Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat pour le compte de l’exercice 2008 et s’achèveront en juin prochain.

Autre embelli dans la ville de Garoua, c’est incontestablement le retour de l’éclairage public bien que dans certains secteurs seulement de la ville. Du boulevard Lamido Hayatou jusqu’au quartier Plateau, les populations sont émerveillées par des lampadaires qui projettent des lumières tout au long de l’axe. Ce retour de lumière a ramené les sportifs du soir dans la rue. Désormais tous les jours à partir de 18 heures 30 minutes jusqu’à 21 heures des sportifs de tout âge et de tout sexe sillonnent ces routes éclairées à la recherche de la forme et du bien être. En attendant la création du parcours « Vita » dans le chef lieu de la région du nord, l’esplanade de l’Hôtel des Poste est devenue le point de rencontre et de relaxation après quelques kilomètres dans les jambes. Bindowo Aminou ne s’en cache pas. « Avec le retour de la lumière dans le secteur, on peut prendre le risque de venir se dégraisser tous les soirs. Ce qui était impensable, voire une activité de kamikaze il y a quelques temps. C’est pour moi un grand pas dans la sécurisation de la ville de Garoua » nous a-t-il confié entre deux exercices physiques. Et son compagnon d’ajouter « pour vue que cela reste pour longtemps et non une action de feu de paille qui marque toujours l’arrivée d’un nouveau responsable. »

Ces petits pas mais aussi significatifs permet à M. AHMADOU ALHADJI BOUBA Délégué du Gouvernement de marquer des bons points. La confirmation est attendue de tous car l’objectif visé est de faire de la métropole régionale du nord une destination de rêve, une ville conquête où il fera bon vivre même en période de canicule.

 

Essiakou Elhadj Saliou



17/05/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres