Rives de la Bénoué

Conseil National de la Jeunesse du Cameroun

Le bureau départemental de la Bénoué enfin mis en place. Après plusieurs reports pour des raisons non élucidées, enfin le bureau prend ses fonctions avec un agenda bien chargé, regrouper les jeunes en association et recenser leurs problèmes. Voté depuis deux ans, le bureau départemental du CNJC de la Bénoué a pris ses fonctions le 21 Avril dernier dans la salle des Actes de la Communauté Urbaine de Garoua avec l'onction du 2e Adjoint Préfectoral de Garoua M. ABDOURAHMAN et en présence du Délégué Département de la Jeunesse de la Bénoué, du Délégué du Gouvernement auprès de la CUG et des Sous-préfets et des Maires de Garoua I, II, III. le Bureau Départemental prend ses fonctions dans un contexte très particulier , à savoir le recrutement des 25OOO jeunes à la fonction publique , les inscriptions sur les listes électorales et les élections présidentielles prévues en Octobre 2O11. Ce sont des sujets d'actualité qui font bouger les élites et les politiques qui font des pieds et mains pour les motions de soutien et les remerciements au Chef de l’État pour l'emploi aux jeunes et l'appel du peuple à se présenter candidat pour 2O11. La Jeunesse du Nord et celle de la Bénoué en particulier fait face à des problèmes liés au climat social, économique et politique. Ils sont très nombreux, les jeunes à se verser dans les activités du secteur informel comme la vente des produits pétroliers de contrebande qui est une bête noire des autorités Administratives, et l'exploitation des motocycles à titre onéreux, un secteur non maîtrisé qui regorge beaucoup de dangers, secteur dont sont issus des malfrats. A cela il faut ajouter l'importation des produits non dédouanés du Nigeria. Au chapitre des problèmes, il faut relever l’analphabétisme, la consommation des stupéfiants et de la drogue, l’oisiveté, la sous scolarisation, la déperdition scolaire de la jeune fille du Nord, les mariages précoces, le poids des coutumes et de la tradition, la mauvaise interprétation de la Religion, le manque des Actes de Naissance et des Cartes Nationales d'Identité. Au delà de tous ses problèmes , il faut signaler la sous information des Jeunes de la Bénoué par rapport aux opportunités que leur offre le Gouvernement à travers la mise en place des structures comme le PIASSI et le PAJER-U, pour ne citer que ceux là .Ils se comportent comme des étrangers dans leur propre pays , raison pour laquelle le 2e Adjoint préfectoral de Garoua a rappelé au Président MOCKTAR l’essentiel :"votre tache n'est pas de tout repos , vous devez jouer le rôle de courroie entre le Gouvernement et les Jeunes de la Bénoué, vous devez les regrouper en Association et recenser tous leurs problèmes afin d'en trouver des solutions" . Le Département de la Bénoué compte 12 Communes , donc le Bureau Départemental a la charge d'installer les Bureaux communaux pour s'assurer de la maîtrise parfaite de toutes les composantes des jeunes sans que le CNJC ne soit le terrain d'un parti politique quelconque. Pierre ABDOU


29/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres