Rives de la Bénoué

Commune D'Arrondissement de Garoua 1er

Les comptes administratifs et de gestion de l’exercice 2010 adoptés

L’exécutif communal s’est retrouvé Mardi dernier pour se prononcer sur les comptes administratifs et de gestion du Maire Youssoufa Daoua et du receveur municipal. Une gestion reconnue satisfaisante du fait de nombreuses réalisations.

 Redonner une belle image à la ville de Garoua, voilà une ambition que se sont fixés les Conseillers municipaux de Garoua 1er, une commune dont les conseillers sont issus des rangs du parti au pouvoir le RDPC, Et pour atteindre ces objectifs le Maire de ladite commune Mr YOUSSOUFA Daoua, par ailleurs Président de la section RDPC Bénoué centre I a multiplié les sources de recette d’où le budget ambitieux de 150 000 000 équilibré en recettes et en dépensés pour l’année 2010 -  pour le Maire YOUSSOUFA Daoua, ce budget a connu des modifications considérables, du fait de l’adoption de plusieurs délibérations votées en vue d’améliore le cadre de vie des populations.

Modification du Budget

Le budget initial qui était de 150 000 000 F, a subi des modifications par l’apport de l’excédent de l’exercice 2009. Cet excédent s’élève à 935 447 F. A cela, il faut ajouter plus des 116 056 600F qui représentent les crédits transférés.  C’est pourquoi, les dépenses d’investissements pour l’année 2010 sont passées de 45 000 000 frs à 161 056 600 de frs.

Tout compte fait, le budget de l’exercice 2010 a été modifié et arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 266 982 047 frs. Les recouvrements s’élèvent  à 218 502 527 F avec un décaissement de la somme de 218 262 471 F.

Il se dégage un excédent de 240 056 F des recettes sur les dépenses à effectuer au budget de l’exercice -2011

Les recettes de la Commune de Garoua.

Les recettes proviennent  des recettes fiscales, des taxes foncières, des centimes additionnels communaux, des taxes communales Directes, des droits de fourrière des droits place sur les marchés et le long des trottoirs des rues, des droits des timbres les taxes sur les transport des produits de carrière, la dégradation de la chaussé, les produits de la Bibliothèque, les taxes sur le spectacles et les subventions reçues de la communauté urbaine. Les dépenses de fonctionnement s’élèvent  à 82 047 399F soit 77,76% du budget de 2010 sur une prévision de 105 510 480 CFA. Les dépenses d’équipement et d’investissement s’élèvent à 120 550 600 F. La somme de 112 378 868 F a été dépensée et 8 177 732 F sont considérés comme crédits annulés, faute d’emplois, soit un taux de réalisation de 93,21%.

L’apport  du FEICOM-

Le FEICOM a accordé 180 000 000 F pour la construction de l’Hôtel de ville de Garoua 1er, 66 121 511 Frs pour  l’électrification des quartiers Lomodou et Dourouré,  44 940 000F pour le financement d’adduction d’eau potable à Djamboutou. Ces financements de FEICOM ont été reportés dans le budget de l’exercice 2011.

Maire YOUSSOUFA Daoua 

Par rapport à 2008 et 2009 les recettes ont augmenté et nous avons dépassé la barre de 100 millions, c’est qui nous permet  d’effectuer par nos recettes propres des projets des dalots  dans les quartiers, des branchements d’eau et d’électricité. Il s’agit de finaliser certains investissements démarrés en 2009, l’électrification  de Garoua Windé par exemple dans le cadre de grands projets. Pour l’appui de FEICOM, nous sommes entrain de vouloir électrifier LOMODOUM, et de procéder à l’adduction d’eau à Djamboutou, l’Etat nous a envoyé 52 000 000 F dans le cadre de la décentralisation, ça nous a permis de construire les salles de classe, de fabriquer des tables bancs, réfectionner des salles de classe, de construire des forages et un parc vaccinogène. Ces projets sont au niveau de l’Appel d’offre pour l’année 2011. Les conseillers sont rentrés satisfaits. Ils ont continué à avoir  confiance en nous : l’exécutif municipal et le Receveur Municipal.  Nous comptons  améliorer certaines recettes qui font problèmes comme le droit de place sur le marché, le long des trottoirs pour lutter contre le désordre urbain. Nous avons ouvert le marché du Camp – Chinois, ce qui va  également améliorer nos recettes en 2011.

ABDOU Pierre



29/04/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres