Rives de la Bénoué

26e édition de la journée internationale de la femme dans le Nord.

Appel pour un 8 mars férié et chômé

 

C’est dans une ambiance carnavalesque que les femmes de Garoua ont mis fin à une semaine d’intenses activités marquant cette édition de la journée internationale à elle consacrée. C’était au boulevard Lamido Hayatou lors du défilé très chaleureux et coloré où le rouge bordeaux et le vert ont supplanté toutes les autres couleurs

 

Issues de toutes les couches sociales, elles ont démontré aux hommes ce que la femme du nord incarne à travers son accès à l’éducation, à la formation, à la science et à la technologie. Pour faire ressortir à travers les images le thème de cette 26ème édition, elles ont tenus à relever à travers les différents carrés ayant pris part au défilé, la place qu’occupe la femme.

Ainsi l’on reconnaitra celles qui font carrière dans tous les services publics, parapublics et privés. Leur représentativité dans la science et la technologie s’est illustrée par les femmes enseignantes, mécaniciennes, médecins, braiseuses de soya, chauffeur de l’ambulance de l’hôpital régional, femmes dans le domaine agricole, l’élevage etc.…

C’était également une synergie totale, l’unité autour des idéaux de paix et de solidarité au boulevard Lamido Hayatou à travers toutes les tribus vivant à Garoua, les colonies tchadiennes et centrafricaines qui ont décidé de prendre part au défilé. Cette 26e «édition a été marquée par des actions innovantes à travers les carrés spéciaux des femmes de l’OFRDPC et les femmes handicapées regroupées en association des personnes handicapées dynamiques du Nord (APHADN) avec pour président M. DJIBRILLA AHIDJO qui relève que « les femmes handicapées ont bénéficiées d’un don de 28 pagnes de 8 mars offert par la Communauté urbaine de Garoua , une initiative louable qui nous a poussé à prouver notre joie, à participer au défilé cette année. C’est signe que nous ne sommes pas marginalisés dans la société ».

Plus de 3 heures d’horloge pour ce défilé, preuve d’une mobilisation totale et d’une organisation sans faille des femmes constituées en 21 réseaux et en 1750 organisations féminines qui œuvrent pour une vision unique, dans un  but clair : lutter pour la cause de la femme et de la jeune fille dans le Nord. Selon Mme MOUSTAPHA FANTA, présidente de la Fédération de ces réseau et organisations pour le Nord « c’est une occasion pour nous les femmes de réclamer l’application des droits reconnus par les législations nationales et internationales, pour le genre que nous sommes, dans le but d’extirper tous les préjugés sociaux qui pèsent sur la mère de l’humanité, afin que la même chance soit aussi accordée à la fille tout comme au garçon. » Des gros efforts sont déployés de tous les côtés par le Gouvernement Camerounais, mais, selon le Délégué Régional du MINPROF Mme ABDOULAYE AMOA née AWOUDA,  «  le Nord a ses réalités qui lui sont propres, réalités liées à l’accès à l’éducation et le poids de la religion qui sont un hypothèque pour le genre féminin. »  Elle a évalué dans son discours, le chemin parcouru par la femme dans le Nord,  « les 2/3 des analphabètes sont les femmes, il faut mener une lutte sans merci contre les stéréotypes qui marginalisent la femme dans le domaine de la technologie. » Les richesses et la variété des actions menées pendant la semaine de la femme ont prouvé à suffisance, l’engagement de la Délégation Régionale du MINPROF Nord à faire de cette 26e édition une particularité en injectant les manifestations sportives, ludiques, gastronomiques et caritatives à l’instar du don offert par les femmes du Nord à l’Hôpital Régional. Dans ses propos, Mme le Délégué a émis un souhait, celui de voir «pour les dames, que le 8 mars soit désormais férié et chômé sur le territoire national ». Ce que femme veut …

Le Gouverneur de la Région Nord, M. GAMBO HAMAN qui présidait cette fête s’est dit « heureux pour une telle réussite qui témoigne la responsabilité des femmes à parcourir le même chemin que l’homme, sur tous les fronts pour que l’égalité soit une réalité et non un mythe ».

 

 ABDOU PIERRE

 

 



08/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres