Rives de la Bénoué

Les élites s’activent auprès Lamibé pour assurer la victoire du Rdpc

GUIDER : Municipales et législatives

Les  élites s’activent auprès Lamibé pour assurer la victoire du Rdpc

Leurs majestés les lamibés et le noyau d‘élites ont pris part à une concertation convoquée par le lamido de la ville de Guider dans le but de faire taire les bruits des chaises pour une action synergique le 30 septembre afin de reprendre le contrôle des mairies et des sièges à l’Assemblée nationale dans le Mayo Louti.

LAMIDO DE GUIDER.JPG
Depuis la convocation du corps électoral le 30 septembre pour les législatives et municipales, les concertations se multiplient dans la circonscription électorale de Mayo Louti. Ce 17 août encore, Sa majesté Yaya Bouhari, chef de premier degré de Guider, a fait rassemblé leurs majestés les lamibés du département et les élites pour extirper depuis la racine le mal qu’a connu le Rdpc en 2007. Deux communes sur trois contrôlées par l’opposition et deux sièges sur quatre à l’Assemblée étaient aux mains de l’opposition avec pour cause les querelles au sein parti. « C’est une prise de conscience par les élites pour la réconciliation et rien ne nous arrêtera dans notre élan pour reprendre tout à l’opposition le 30 septembre prochain» a précisé ainsi sa majesté Yaya Bouhari, lamido de 1er degré de la ville de Guider. Des élites considérées comme le noyau, une trentaine au total, ont accouru des quatre coins du pays à l’appel de Sa majesté, avec leurs majestés les lamibés, qui ont exploré les pistes pour sortir le Mayo Louti du bourbier dans lequel ces élites l’ont enfoncé en 2007.

Le département de Mayo Louti est le seul dans la région à forte dominance de l’opposition. Sa majesté a intimé à chacun de mettre du sien dans cette échéance électorale du 30 septembre pour la victoire du Rdpc. Selon lui ces élites, qui visiblement sont des patriarches, ont un audimat très vaste pour mobiliser les fils, les petits fils, les belles sœurs, les beaux fils, les oncles, les tantes, les cousins, les cousines, les neveux, les nièces et les amis. « Mais à condition que les querelles de positionnement prennent fin  au sein du parti, car tous ne peuvent pas être investis au même moment, les autres pourront attendre d’autres échéances en vue » a remarqué Harouna Gnako, candidat Rdpc pour les législatives dans le Mayo Louti. Pour l’heure, il faut convaincre tous à voter non un individu, mais la liste du Rdpc pour honorer la mémoire du parti. Les lamibés et les élites du  Mayo Louti se sont donné ce défi, celui de rallier tout le département au Rdpc, parti au pouvoir au lieu de s’accrocher à l’opposition qui ne sait sur quel pied danser.

D’autres concertations ont eu lieu en mars 2012, sans oublier l’appel du Gouverneur de la Région pour une réconciliation au sein du Rdpc, le tout chapeauté par le passage de l’émissaire que le comité central a envoyé pour la réconciliation des fils et filles du Mayo Louti. Aux dignes fils et filles de ce département, le gouverneur a adressé des paroles, selon lesquelles il n’y a pas que de postes de maire et de député, d’autres postes de responsabilité dans les différents  ministères sont à pourvoir et y peuvent être nommés les fils du Mayo Louti.

Les uns et les autres dans leurs prises de parole ont souhaité le strict respect de la discipline du parti en commençant par le retrait des cartes d’électeurs et le vote de la liste du parti. A la fin de la rencontre chacun est parti avec une feuille de route : Sensibiliser et convaincre le Mayo Louti qu’il n’y a pas meilleur choix que le Rdpc pour le 30 septembre et pour le faire, il faut soustraire de son temps des travaux champêtres, quelques minutes pour retirer sa carte afin de prétendre au vote le 3O septembre.

                                                                                                                                                             PIERRE ABDOU

Réactions:

Yaya Bouhari, chef de 1er degré de Guider

Fidélité sans faille au parti

« En ma qualité de président du comité de sensibilisation, j’ai pris la résolution de rencontrer en aparté le noyau dur du circuit politique. A cette réunion, j’ai convoqué rien que les lamibés de 1er et 2è degré et quelques figures emblématiques du Mayo Louti. C’est une consultation pour sortir le Mayo Louti là où nous l’avions enterré. Il est temps de regagner les rangs du  Rdpc que de rester dans l’opposition qui ne nous profite en rien. Nous avons été unanimes de passer l’éponge sur nos querelles internes qui nous ont conduits à la fatalité. Nous avons tous prêté serment debout, la confession de foi du parti sur la carte  de membre. Le serment de la fidélité sans faille au parti. »

Harouna Gnako, député sortant candidat à sa propre succession et président de la section Rdpc

Oublier le passé et  gagner les élections

« Le Rdpc doit sortir vainqueur dans le Mayo Louti le 30 septembre tant aux législatives qu’aux municipales. Tous ont pris l’engagement d’apporter leurs contributions, c’est la décision de la déclaration de Guider qui a été signée le 3 novembre 2011. En ma qualité de président de section, c’est le moment pour nous  d’oublier le passé et de gagner les élections. Dés que le Mayo Louti sort vainqueur  au 30 septembre, il ne sera pas  oublié. Le Mayo Louti est comme orphelin,. Nous commençons par sensibiliser nos plus proches en entendant la campagne proprement dite.»

 

Djoubaïrou Maïkano, élite, Sg de la Mairie de Bascheo.

Notre décision est sincère et sans hypocrisie

« Toutes les choses seront mieux qu’auparavant à l’issu de cette réunion que nous attendions tant. Nous allons nous battre selon les instructions de nos majestés. Nous devons convaincre ceux de nos militants que l’opposition a récupérés.  Notre décision est sincère, sans hypocrisie de nous ranger derrière le  parti au pouvoir. »

Haouwaou, membre du bureau national, vice-présidente de la section Ofrdpc

Ramener la gloire du Rdpc le 30 septembre

« Il y avait de problèmes, mais tout est revenu comme auparavant. Nous sommes tombés d’accord pour ramener la gloire du Rdpc en remportant les quatre sièges à la députation et les trois mairies. Cette réunion nous a beaucoup motivé et prions le Dieu tout puissant de nous accorder longévité. » 

Adamou Moussa, délégué régional des travaux publics à l’Extrême Nord

Rehausser l’éclat du Rdpc après les élections couplées

« Nous avons décidé de mettre ensemble nos idées pour une bonne synergie afin rehausser l’éclat du Rdpc après les élections couplées du 30 septembre. Gagner plus de députés et gagner plus de mairies qu’en 2007. Comme dit l’adage, le linge sale se lave en famille, nous nous sommes unis dans nos cœurs pour regarder dans la même direction pour le développement de notre département. »

Issa Hamadjoda, Délégué régional de sport et éducation physique pour le Nord

Le Rdpc a les moyens et les ressources pour sortir vainqueur

« Nos chefs traditionnels ont jugés opportun de nous mettre ensemble pour la bataille. Il s’agit de mettre chacun face à sa responsabilité afin que le Rdpc sorte vainqueur le 30 septembre. Nous avons les moyens et les ressources et il ne reste qu’à nous mettre résolument au travail. Chacun de nous rentre satisfait et doit se mettre au travail pour atteindre l’objectif final, celui de gagner la compétition. »

Abdou Ngaraki, candidat à la mairie, tête de liste

Que le Rdpc gagne partout et à tout prix

« Quand on n’est ensemble dans une maison, on doit tout faire pour que la maison ne brûle pas. Notre objectif c’est que le Rdpc gagne partout et à tout prix et ce processus est amorcé depuis longtemps. Nous avons lu le serment qui est sur la carte du parti, engament pris devant Dieu et les hommes. Il n’y a que le Rdpc qui compte pour nous. Il  y a eu une satisfaction totale pour cette réunion. »

Ahmadou Babalé, lamido de 1er degré de Mayo Oulo

Nous sortons de cette réunion la tête haute      

« Nous nous sommes dit des choses sérieuses par rapport aux élections. Les engagements ont été pris par rapport aux petits problèmes qui voulaient sévir dans le département. Nous rassurons la haute hiérarchie du parti que le moment venu, nous allons plébisciter la liste du Rdpc à plus de 100%. Nous  venons de nous séparer avec les élites et nous nous sommes regardés dans les yeux et sommes tombés d’accord. Ceux qui voulaient déraper nous les avons ramenés à l’ordre. Il y avait eu des mécontentements certes,  psychose qui allait faire exploser la famille Rdpc dans le Mayo Louti. Tout s’est bien passé et nous sortons de cette réunion la tête haute avec la résolution de laisser tomber nos querelles pour privilégier les intérêts du parti. » 

 



23/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres