Rives de la Bénoué

Les animateurs en langue locale à l'école du journalisme

JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE 2014

Les animateurs en langue locale à l'école du journalisme

Le 03 mai 2014, la Coordination régionale du Réseau des Journalistes du Septentrion (RJS) en collaboration avec la Délégation Départementale de la Communication de la Bénoué a organisé un atelier de renforcement des capacités des animateurs en langue locales des radios de proximité du Département de la Bénoué. 34 animateurs venus de cinq radios que sont la Crtv, la FM Bénoué, la Radio Salaaman, la FM Demsa et la Radio Bonne Semence de Bibémi pour 17 langues locales que sont : Fulfuldé, Haoussa, Fali, Laka, Massa, Daba, Moundang, Lamé, Guiziga, Mafa, Namtchi, Zouglo, Guidar, Toupouri, Arabe Choa et Daba.

Cet atelier d’une durée de 03 heures s’est déroulé dans la salle des actes de la Communauté Urbaine de Garoua  de 14 heures à 17 heures.

I-                   CONTEXTE ET JUSTIFICATION

En optant pour la formule de la décentralisation, le Gouvernement camerounais a envisagé contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Dans le domaine de l’information et de la communication il est plus question de lever toutes les difficultés qui entravent l’accès à l’information et surtout de faciliter l’accès aux diverses sources d’information avec pour objectif déclaré, faire de tous les Camerounais de toutes les localités, des citoyens accomplis parce que éclairés et bien informés sur eux-mêmes, sur les réalités de leur pays et  l’adoption d’un comportement citoyen, responsable et républicain.

Dans ce processus, au-delà de la libéralisation de la création des structures de communication et surtout la mise sur pieds des radios de proximité dont celles dites communautaires, le gouvernement camerounais encourage l’utilisation des langues locales afin de toucher toutes les couches  de populations où qu’elles se trouvent. Toutes les radios de proximité du Département de la Bénoué mettent déjà d’ailleurs un accent sur les langues locales dans leurs grilles de programme.

 Afin de permettre à ces animateurs d’accomplir pleinement, efficacement et sereinement leurs devoirs, le Réseau des Journalistes du Septentrion (RJS) et la Délégation Départementale de la Communication de la Bénoué ont décidé à l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse édition 2014, de renforcer les capacités des ces animateurs de langue locale pour une bonne information du public sur le thème « Collecte et techniques de traitement et de présentation des informations en langues locales ».

II-                OBJECTIF DE LA FORMATION

L’objectif global de cet atelier est de permettre aux animateurs en langue locale d’être véritablement utiles en apportant des informations de qualité, puisées à la bonne source et dites de manière compréhensibles pour le public cible.

De manière spécifique, il a été question au cours de cet atelier de :

-          Définir ce qu’est une information et celle qui est de qualité pour les auditeurs de langues locales.

-          Présenter les caractéristiques de cette information

-          Relever les conditions préalables d’une bonne pratique de l’information en langue locale (savoir lire et écrire, avoir un dictionnaire lexical personnel, avoir une culture générale, maîtriser la langue de travail)

-          Relever les différents supports et sources d’information

-          Indiquer les différents supports de production

 

III-             RESULTATS ATTENDUS

Au terme de cet atelier de formation, les différents animateurs sont capables de :

-          Collecter les informations utiles pour les auditeurs

-          Traiter les informations de manière compréhensible pour les auditeurs cibles

-          Présenter les informations susceptibles d’éclairer les auditeurs et de les conduire vers un changement de comportement.

 

IV-             DÉROULEMENT DE L’ATELIER

Cet atelier s’est déroulé en deux phases :

-          Une phase théorique où il a été question de présenter des exposés et surtout échanger entre animateurs de langues locales et les personnes ressources.

-          Une phase pratique avec des exercices en plusieurs langues à partir des textes en Français.

 

V-                ORGANISATION DE L’ATELIER

La supervision et la coordination étaient assurées par le Délégué Départemental de la Communication de la Bénoué.

L’animation pédagogique et la modération étaient placées sous la responsabilité des personnes ressources qui sont :

-          M. ESSIAKOU ELHADJ SALIOU, Délégué Départemental de la Communication de la Bénoué, Journalistes spécialistes des radios communautaires et Coordonateur régional du RJS Nord ;

-          ALHADJI DAHIROU, Délégué départemental de la Jeunesse et de l’éducation civique, Conseiller d’Animation et Consultant en langue Fulfuldé ;

-          Mme AMINA SALEH, Chef de station FM BENOUE, animatrice ;

-          M. MAMADOU DANDA, Documentaliste et Correspondant en langue Haoussa de la Voix de l’Amérique et de la Voix de l’Allemagne.

A la fin, les participants ont émis le vœu de voir ce genre de rencontre se multiplier tout en disant toute leurs satisfactions d’avoir été pris en compte à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse et surtout de bénéficier de cette formation courte certes mais enrichissante Ils n’ont pas manqué de dire merci au Réseau des Journalistes du Septentrion et à la Délégation Départementale de la Communication de la Bénoué ainsi qu’aux panélistes qui ont enrichi leurs vocabulaires et leur ont permis de maîtriser quelques techniques de collecte, de traitement et de présentation des information, eux qui sont de langue locale.

 

 

Le Coordonnateur Régional



17/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres