Rives de la Bénoué

Le Gouverneur OTTO WILSON sur le terrain

Visite de services régionaux du Nord

 

Le Gouverneur OTTO WILSON sur le terrain


Le Gouverneur de la Région du Nord, Joseph Otto Wilson a entamé lundi dernier, sa tournée de prise de contact dans les délégations régionales, les établissements publics et para publics de la ville de Garoua.

 

Installé dans ses nouvelles fonctions le 17 avril dernier, le tout nouveau Gouverneur du Nord est  sur le terrain pour s’assurer du bon fonctionnement des services qui doivent l’accompagner dans l’accomplissement de ses taches afin de répondre aux préoccupations de la Région dont  il a la charge à savoir  sécuriser les hommes et leurs biens. Vu l’immensité de la Région qui compte 4 départements très distants l’un de l’autre, le Gouverneur a opté commencer sa visite au centre urbain avant de se lancer dans les autres localités, même s’il  faut  s’inquiéter en cette saison pluvieuse où l’accessibilité devient un grand problème.

 La première étape de cette tournée a concerné les services de son Etat major, les différents services déconcentrés de l’administration territoriale. Au total 17 structures, donc les principaux restent le manque d’infrastructures  et de personnels ; malgré l’effectivités de la présence des jeunes recrutés à la fonction publique qui remplacent les personnels vieillissants appelés a faire vouloir leurs doits à la retraite. A citer noter, tous les  sous – préfectures du département de la Bénoué  qui sont au nombre de 12 n’ont  que 4 adjoints dont 2 viennent de quitter les rangs pour question d’âge. Autre surprise, le Gouverneur a rencontré un individu entrain de vadrouiller dans la rue aux heures de travail  alors qu’il est personnel de l’état juste pour insuffisance des bureaux. « Il va falloir attendre que l’un se lève pour céder place à un autre qui doit accomplir ses taches »  a remarqué M ELoundou  J – Claude, sous –préfet de l’arrondissement de Garoua 2ème – A Garoua III les financements tardent, manque des réserves foncières pour les bâtiments. il faut 14 millions pour installer la lumière dans le nouveau local flambant neuf de la sous- préfecture de l’arrondissement de Garoua III « La sous-préfecture  dépense 5000f /jour pour le carburant afin de faire fonctionner le groupe électrogène ; pour l’espace, il y en a assez»  a dit Manu Diguir, sous-préfet de  l’arrondissement de Garoua III.

La ville de Garoua abrite des grands chantiers en cours de réalisation ou à venir. La réintroduction du transport inter–urbain par bus, la construction de la salle des fête, de la gare marchandises, la réhabilitation de la voirie urbaine de la ville, l’aménagement des lieux de loisirs, la construction d’une tribune municipale pour le fête, l’électrification rurale. Tous ces chantiers ont pour dénominateur commun la communauté urbaine de Garoua et ont été présentés  par son délégué du Gouvernement  Amadou El hadji Bouba.

Les Gouverneur a également  visité la 3e région militaire qui est abrité par un nouveaux bâtiment, l’état majors 3e région Gendarmerie qui a un financement de 100 million du Mindef pour le local, la Légion de la gendarmerie en construction, l’antenne régionale de l’ART, l’hôtel des transports, le bâtiment des enseignements secondaires pour n’en citer que ceux là.   Un autre constat du Gouverneur, la vulnérabilité de la Base aérienne avec sa clôture trop basse, l’insuffisance des moyens roulants dans d’autres services alors que certains en ont assez à l’exemple de la 3e BIR, la3e région militaire.  « Je suis là pour toucher du doigt les réalités du fonctionnement des services et ensemble nous allons réussir à accomplir la très haute mission qui nous est assignée  »  a insisté le Gouverneur à tous les chefs de services qu’il a eu à visiter.

ABDOU PIERRE



09/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres