Rives de la Bénoué

Le CERAC apporte le sourire aux malades et sinistrés du Nord

Hôpitaux de District de Ngong et Guider

Le CERAC apporte le sourire aux malades et sinistrés du Nord


Cet organisme humanitaire initié par la première dame du Cameroun Mme Chantal BIYA a réhabilité et équipé les centres mère et enfant de Ngong dans le Département de la Bénoué et Guider dans le Mayo Louti tout en procédant à la remise d’un important don de matériels et équipements médicaux et vivres de première nécessité aux sinistrés des récentes inondations sous la présidence de Mme Linda YANG, représentante personnelle de la première dame et coordinatrice générale du CERAC.


Le 1er et 2 juin 2013 resteront des dates historiques dans la mémoire des populations du Nord. Malgré la canicule ambiante, les membres du Cercle des Amis du Cameroun (CERAC) ont bravés toutes les difficultés pour joindre les Arrondissements de Tchéboa et de Guider. Ces dames de cœur sous la conduite de Mme Linda Yang ont apporté le sourire et sont venues alléger les souffrances des populations de la Région en procédant à la réhabilitation et à l’équipement ces Centres Mère et Enfant de Ngong et la maternité Guider tout en remettant un important don de vivre et de matériel de première nécessité aux sinistrés des récentes inondations de la Bénoué et du Mayo Rey. L’inauguration du Centre Mère et Enfant rénové à l’hôpital de district de Ngong est saluée à juste titre par toute la population de cette unité administrative estimée à plus de 150 milles habitants pour une superficie de 2788 km². Ces gestes humanitaires des membres du CERAC en faveur des femmes, des enfants et les démunis ont drainé une marée humaine. Au-delà de cet acte, les généreuses dames du CERAC ont tenu à faire des gestes qui vont dans la protection de l’environnement. Dans l’enceinte de l’hôpital de district de Ngong, chaque membre du CERAC a marqué son passage en mettant sous terre un arbre. La forte délégation du CERAC conduite par Mme LINDA Yang, coordinatrice générale du CERAC a pérennisé les actions de la première dame, Madame Chantal Biya, présidente fondatrice du CERAC par le slogan des amis de la nature ‘’qui a planté un arbre a vécu’’.


Dans la suite de la représentante de Mme Chantal BIYA, des présences significatives à l’instar de Mme Youssouf Hadidja Alim, Mme Yaou Aissatou, les épouses des hauts dignitaires du pays, les élites intérieures et extérieures de la Région du Nord. Une cérémonie riche en couleurs et en sons, qu’animait MIMI DJAABA, la grande artiste des Brasseries du Cameroun, invitée pour la circonstance et les danses traditionnelles, dont le célèbre ‘’Ngouma’’, danse des Guidar ou les danseuses aux seins nus qui sont toujours au « top » des danses traditionnelles de la Région du Nord. A Ngong, tout comme à Guider, le Dieu, garant de la paix au Cameroun a été invoqué pour aider le CERAC, sa fondatrice Chantal et son époux Paul Biya dans leurs actions. Le Maire de la Commune de Guider Younoussa Bouba a saisi la balle au rebond devant ce parterre plein de hautes personnalités du pays pour remercier l’ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, qui a honoré la communauté de l’Arrondissement de Guider. « L’élan de générosité vous amène aux côtés des filles de Guider pour changer leur cadre de vie par ce bloc de maternité qu’équipe le CERAC » a-t-il souligné dans son mot bienvenu. Soucieux de la forte croissance démographique dans l’Arrondissement de Ngong, grenier par excellence de la Région du Nord, les autorités de la ville ont saisi le CERAC par le biais de la Délégation de la Santé pour qu’une solution durable soit trouvée à leur hôpital qui est le seul rempart des malades de ce vaste et populeux arrondissement.


En plus de la réhabilitation et de l’équipement du centre mère et enfant, l’hôpital a été en outre doté par le CERAC d’une clôture de sécurité contre les exactions des vandales et bêtes en divagation dans cette zone rurale à forte coloration agricole et animale. Avec ce nouveau cadre qui est l’œuvre du CERAC a dit une élite de Tchéboa : « nous n’avons plus peur de tomber malade à Ngong. » car « l’hôpital de District de Ngong est désormais bien outillé pour accueillir tous nos patients. » affirme-t-il. Pour les représentantes des bénéficiaires à Ngong tout comme à Guider, « le fait que leurs hôpitaux aient des locaux et équipements adéquats, les inquiétudes ont disparu et un merci interminable est adressé à l’endroit de la Présidente Fondatrice du CERAC, Chantal Biya ». La réhabilitation et l’équipement des maternités selon la représentante personnelle de Chantal Biya à ces cérémonies, est la traduction de l’affection maternelle que la première dame porte à l’endroit des mères et enfants du Cameroun, ce qui lui a valu une perle tant convoitée : ‘’l’ambassadrice de bonne volonté’’ à elle décernée par l’UNESCO. « C’est un projet qui vise le bien être des démunis et des plus vulnérables centré sur les hôpitaux, les écoles et les femmes rurales. Cette caravane de solidarité du CERAC progresse depuis 18 ans grâce à la paix qui règne au Cameroun et aussi grâce aux populations qui acceptent avec joie le CERAC» ajoute Madame Yang Linda et de poursuivre en relevant que le CERAC n’a pas la prétention, ni les moyens de vouloir faire tout seul pour que les populations vulnérables espèrent retrouver le sourire. D’où la contribution de tous les camerounais attendue. Le CERAC a remis aux départements de la Bénoué et du Mayo Rey des dons constitués des sacs de riz, maïs, mil, arachide, d’huile de table, savon, sel, sucre, semence de maïs.

Pierre Abdou.

 



06/06/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres