Rives de la Bénoué

Démissions massives dans les rangs de l’UNDP et de l’ADD

Démissions massives dans les rangs de l’UNDP et de l’ADD

Près de 1000 nouveaux camarades à la Section Rdpc Bénoué Centre II

Quinze sous sections de l’UNDP de Garoua II avec tous les militants et quelques de l’ADD ont démissionné publiquement pour regagner les rangs du Rdpc au cours d’une cérémonie officielle dans la cours du SG du Minhdu Ahmadou Sardaouna créant ainsi une psychose au sein du parti de Bello Bouba Maigari.

DEMISSION UNDP2 NOUVO.JPG
Le 14 août dernier, la cours du domicile du Sg Ahmadou Sardaouna à Marouaré est devenue étroite pour contenir les camarades de la Section Bénoué Centre 2 venus recevoir au sein une autre vague de démissionnaires de l’Undp et de l’Add. Les militants du Rpdc sont sortis nombreux pour les accueillir dans les rangs de la section Rdpc de Bénoué centre II. En tête, il y avait le sénateur Youssoufa Daoua, une figure emblématique des dignes fils du  Nord, M. Saliou Muller François, président de la section Rdpc de Bénoué centre II, le tout sous le témoignage  du Sous-préfet de l’Arrondissement de Garoua II, Mabaya Essomba François.

Les mots de bienvenu des présidents de section Ojrdpc, les interventions du SG Ahmadou Sardaouna, de M. Arabo représentant l’Undp à Lopéré, de M. Ahmadou Baba, représentant les 15 sous sections Undp démissionnaires, la présentation des démissionnés, l’intervention du sénateur Youssoufa Daoua, du président de la section Rdpc de Bénoué centre II et la lecture de la déclaration de soutien aux grandes réalisations du président Paul Biya ont fait de cette soirée, une réussite totale. Plus de mille chaises pour accueillir tout ce beau monde. La marée humaine n’a pu être contenue. Cris de joie, poignées de mains et repas de retrouvaille ont agrémenté cette soirée arrosée par dame pluie, symbole de la bénédiction du ciel.       

La preuve palpable de leur démission au-delà de cette présence physique reste la déclaration de ralliement au Rdpc signée le 14 août 2013 par Ahmadou Mamadou Baba. « Nous avons applaudi les projets de société du Rdpc parmi ceux des autres partis politiques qui nous ont côtoyé» a-t-il affirmé. Pour eux, Ahmadou Sardaouna incarne les attentes des jeunes par son esprit  de rassembleur et de promoteur du développement. Ils louent les exploits du parti Rdpc et surtout le succès des grandes réalisations dans la ville de Garoua notamment la réhabilitation de la route de Bibémiré, le bitumage de la route de laïndé, la réhabilitation de la route du Camp Chinois et de Yelwa.

Le sénateur Youssoufa Daoua, débordé par cette démission spectaculaire, a appelé sa petite sœur Oumoul Koultchoumi, Maire Undp, à revenir à de bons sentiments et militer pour le Rdpc. « Le flambeau du Rdpc doit briller au 30 septembre, » a-t-il instruit.

Dans la déclaration de démission collective des jeunes de la section MJDP, l’on peut souligner à grand traits ces propos : « Nous sommes au nombre de 15 présidents de sous sections et membres de la section MJDP de Garoua 2ème, en toute âme et conscience à avoir démissionné à l’unanimité l’Undp. Après avoir passé plus de deux décennies dans l’Undp, nous sommes  arrivés à ces conclusions : les responsables du parti sont insoucieux des intérêts des populations ; aucun projet de société à l’endroit des jeunes, le parti exploite des vieux riches et à ruiné beaucoup. L’UNDP  est une dynastie. » Ces démissions massives ont eu lieu dans les quartiers de Laïndé centre II, Laïndé Ouro Bayel, Laïndé Intergare, Sabongari, Madagascar, Mbocki, Nasarao Est, Nassarao Ouest et Mbilga. Fatigués de travailler avec ceux qui n’ont pour ambitions que leurs propres intérêts, les démissionnaires relèvent que « les deux candidats titulaires pour les législatives sont issus de la commune de Garoua 2ème, or  9 communes constituent cette circonscription électorale. En plus, les listes des candidats investis pour les municipales, sont de la même famille.

                                                                                                                                                              PIERRE ABDOU 

Réactions :

Ahmadou Sardaouna, SG du Minhdu, membre de la section Rdpc Bénoué centre II

« Nous avons suivi un processus de prospection auprès de ces membres de l’Undp et Add. Le pari est gagné, mais la bataille n’est pas encore gagnée. Le triomphalisme se célébrera  au  soir du 30 septembre. Ces militants ont fait un choix à leur guise, le Rdpc a un programme de société qui rassure. Ce programme met l’homme au centre de ses activités. Il est vrai que nous n’avions pas vécu le même passé, mais nous vivons le même présent et affronteront le même futur. Les portes du parti sont largement ouvertes à tous sans audiences. Nos cadres seront attentifs à leurs attentes. Depuis le 17 juillet, nous avons enregistré plus de 832 démissionnaires. »  

Aïssatou Babagourine, présidente sous section Ofrdpc de Laïndé

« Nous avons reçu à bras ouverts les femmes qui ont démissionné de l’Undp et de l’Add. Nous allons les intégrer  lors de l’opération du renouvellement des organes de base. Le Rdpc est le parti phare, qui ne tolère pas la discrimination, mais prône l’égalité de chance pour tous. Notre objectif est de gagner les élections au soir du 30 septembre. Celles qui hésitent encore sont appelées à vite nous rejoindre. Nous veillerons pour qu’elles aient leurs cartes d’électeurs et  qu’elles votent le Rdpc.»

 



23/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres