Rives de la Bénoué

Aéroport International de Garoua

Aéroport International de Garoua

Les bases de la gestion de crise mises en place

 

Il s’agit d‘une combinaison des mesures ainsi que de moyens matériels et humains destinés à protéger l’aviation civile internationale contre les actes d’intervention illicite. L’Aéroport international de Garoua veut restaurer la confiance de tous les passagers ans un transport aérien sûr et régulier en faisant face au terrorisme traditionnel et aux nouveaux terrorismes Pendant deux jours, les autorités de l’aviation civile ont jeter les bases de sûreté de l’aviation civile à travers une sensibilisation des unités administratives, opérationnelles et logistiques sur les concepts de la gestion des crises. Occasion pour les responsables de définir ce qu’on entend par gestion de crise, d’élaborer un plan de gestion de crise et un plan conjoncturel, de mettre sur pied une équipe de gestion de crise sous la coordination du Gouverneur de la Région du Nord sans oublier la mise en place des installations et équipements suivies des exercices pratiques de gestion de crise. « il est question d’assurer la protection et la sécurité des passagers, des équipages, du personnel au sol, du public, des aéronefs et des installations et services des aéroports servant à l’aviation civile internationale contre les actes d’intervention illicite commis au sol ou e vol » a relevé M. MATAM MATAM Fernand Albert, Ingénieur général de l’aviation civile. La sûreté de l’aviation civile dans sa mission de protéger contre les effets de la malveillance humaine et le terrorisme se dissocie de la sécurité qui, elle protège contre les défaillances techniques. Le Gouverneur de la Région, M. OTTO Wilson joseph a relevé aussi que « la menace est permanente et évolutive ». Des menaces qui vont dans le sens du sabotage d’aéroport ou d’aide à la navigation aérienne, le sabotage ou la capture illicite ‘aéronef, l’utilisation des aéronefs comme armes de destruction massive. Les participants ont été édifiés sur les types d’attaques, les risques et menaces, les caractéristiques de la menace dont les auteurs peuvent être les individus, des groupes soient aussi des motivations allant dans le sens d’une publicité internationale ou visant des individus particuliers. Dans tous les cas, il est nécessaire d’assurer une résolution heureuse des incidents avec le minimum de répercussion sur les vies humaines ou les biens. L’importance d’un plan de gestion de crise n’est plus à démonter car selon M. MATAM MATAM Fernand Albert « la crise est souvent accompagnée de surprise, de panique, de stress, de manque de temps et de ressources. Le manque de préparation pousse vers les mauvaises décisions ou l’indécision ». Ne pas se préparer revient tout simplement à jouer au jeu du hasard. Et pour ne pas se livrer au jeu du hasard, il faut assigner les responsabilités, coordonner les efforts des différents services, prendre le contrôle de la situation et la mener à une solution heureuse et faciliter le retour aux opérations normales dans le meilleur délai. Réaction : M. MATAM MATAM Fernand Albert, Ingénieur général de l’aviation civile « Nous menons une opération de sensibilisation préparatoire à l’élaboration d’un plan de gestion de crise et du plan conjoncturel de l’Aéroport international de Garoua. Ce document participe de la mise en conformité de notre système de sûreté, notamment celui de l’aéroport de Garoua avec les normes de l’annexe 17 de la convention relative à l’aviation civile internationale dont le Cameroun est partie prenante depuis le 15 janvier 1960. Une crise dans un aéroport est une situation inattendue, brusque qui fait perdre le contrôle à tous les responsables et met en danger les vies humaines, les infrastructures, les biens au niveau d’une organisation. Pendant des nombreuses années, l’aviation civile fait l’objet d’actes d’interventions illicite par les aéroports. Le Cameroun faisant partie de l’aéronautique internationale doit être prêt au niveau de ses aéroports pour agir convenablement et promptement à la menace qui est permanente et qui pèse dans le monde. Un texte du Chef de l’Etat désigne les Gouverneurs des Régions comme coordonnateurs du commandement opérationnel au niveau des aéroports. L’opération a commencé depuis un certain temps et les gouverneurs se préparent avec leurs commandements opérationnels pour une réaction prompte et précise en cas de situation de crise »



27/08/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres